Vous avez des murs humides dans votre maison ?

Vous avez des murs humides dans votre maison ? Pour en savoir plus

Une tache mouillée au niveau inférieur du mur, qui ne sèche jamais même par temps sec, est le signe de remontées capillaires. On appelle ainsi le phénomène naturel de remontée d’eau dans les murs qui se gorgent comme des éponges. Ce sinistre touche principalement les logements anciens, construits avant 1959, car les règles de construction n’imposaient pas jusqu’à cette date la présence d’un vide sanitaire. Mais ce désagrément peut apparaître parfois dans les bâtiments neufs, lorsque les règles de construction n’ont pas été bien respectées. Les délais de construction toujours plus courts peuvent être responsables de ses problèmes. Il suffit d’un parpaing mal posé par exemple.

Dans certains cas, les murs peuvent boire l’eau jusqu’à 1,5 mètre du sol. Si à l’extérieur les soubassements des murs présentent un effet mouillé, à l’intérieur du logement, les plinthes se décollent, le mur se boursoufle et les enduits tombent. C’est ce qu’on appelle des remontées capillaires qu’il faudra traiter par exemple avec un inverseur de polarité contre l’humidité type GEOSTOP ou STOP-ONE.

Pour en savoir plus

Vidéos associées

Abonnez-vous à la chaîne de cette vidéo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.